> Retour à la liste

novembre 2011


15 novembre 2011 - Remise à la ministre de l’Outre-mer du rapport de la Mission sur la mémoire des expositions ethnographiques
Partager cet article sur :

LA REMISE OFFICIELLE DU RAPPORT DE LA MISSION SUR LA MEMOIRE DES EXPOSITIONS ETHNOGRAPHIQUES ET COLONIALES

Le mardi 15 novembre 2011 à 10h, au cours d’une conférence de presse au ministère de l’Outre-mer, Françoise Vergès, présidente du CPMHE, a remis à Marie-Luce Penchard, ministre chargée de l’Outre-mer, le rapport de la Mission sur la mémoire des expositions ethnographiques et coloniales.

Cette mission a été confiée par Marie-Luce Penchard à Françoise Vergès le 7 avril 2011 à la suite de la polémique autour de l’organisation de manifestations au Jardin d’acclimatation dans le cadre de 2011 Année des Outre-mer.

Elle a été conduite en lien avec le ministère de la culture et de la communication et en partenariat avec le Jardin d’acclimatation et la ville de Paris. Des auditions associant des chercheurs, des élus, des représentants des communautés amérindiennes, des responsables culturels ont eu lieu les 29 et 30 juin 2011 au ministère de l’Outre-mer.

La Mission a également fait un déplacement à Aix-en-Provence le lundi 12 septembre à l’invitation du député Christian KERT.

En outre Françoise Vergès a été reçu par le Défenseur des droits, M. Dominique BAUDIS, et a rencontré Martin HIRSH, président de l’Agence du Service Civique.

Outre les membres du CPMHE, ont assisté à la remise du rapport :
- M. Yazid SABEG, commissaire à la Diversité et à l’Egalité des Chances,
- M. Eric JALTON, député
- M. Claudy SIAR, délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’outre-mer,
- M. Daniel MAXIMIN, commissaire de 2011 Année des outre-mer,
- M. Marc-Antoine JAMET, président du Jardin d’acclimatation,
- M. Jean-Claude CADENET, délégué général à l’Outre-mer de la ville de Paris.

Dans son discours, Françoise Vergès a rappelé le choix fait par la Mission de dépasser le seul contexte du Jardin d’acclimatation pour aborder les enjeux de la mémoire coloniale de la France et conclut :

“cette mission qui s’inscrit dans un mouvement qui précède la controverse autour du Jardin d’acclimatation, nous a permis de constater une nouvelle fois à quel point les individus et les groupes, dont l’histoire familiale reçue directement ou en héritage est liée à l’histoire coloniale, souhaitent entrer dans l’histoire nationale.

Il nous semble aujourd’hui que nous sommes prêts à créer un espace où ces mémoires entrant en conversation, découvrent ce qui les relie. Il nous semble que le temps est venu d’organiser ce travail de vérité et de réconciliation, de vérité et d’équité, pour dépasser la fragmentation des mémoires et faire apparaître les passerelles qui nous unissent, de créer un lieu pérenne et tangible qui offre l’espace de mise en conversation des mémoires et des histoires”

Dans sa réponse, Marie-Luce Penchard a félicité le CPMHE pour la qualité de son rapport. La ministre a rappelé que "La République a le devoir de reconnaître cette histoire, sans aucunement occulter le passé et instruire de procès" et a déclaré :

“Je viens de prendre connaissance de l’ensemble des préconisations formulées dans le rapport que vous m’avez remis. Soyez assurée que sa mise en œuvre se fera en lien avec le Jardin d’acclimatation dont je salue l’engagement, la mairie de Paris dont je salue la participation efficace et également avec les élus de Guyane, de Nouvelle Calédonie en particulier.”

LE RAPPORT DE LA MISSION SUR LA MEMOIRE DES EXPOSITIONS ETHNOGRAPHIQUES ET COLONIALES

Le rapport de la Mission

PDF - 1 Mo

Les préconisations de la Mission

PDF - 63.7 ko

Le discours de Françoise Vergès

PDF - 126 ko
 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Présidente :
Myriam COTTIAS
Lui envoyer un message

Secrétaire générale:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits