Commémoration du 10 mai

Le 10 mai est la "journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition" depuis 2006.

Cette journée nationale a été choisie sur proposition du comité pour la mémoire de l’esclavage (rapport 2005).

Ainsi que l’indiquait le Président de la République dans son allocution du 30 janvier 2006, le 10 mai "honore le souvenir des esclaves et commémore l’abolition de l’esclavage".

La France est le premier Etat et demeure le seul qui à ce jour ait déclaré la traite négrière et l’esclavage "crime contre l’humanité", elle est également le seul Etat à avoir décrété une journée nationale de commémoration. Le 10 mai évoque la déclaration de Delgrès en 1802 et marque aussi le jour de l’adoption à l’unanimité par le Sénat, en deuxième et dernière lecture de la loi de 2001 reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité.

Vous trouverez ici des informations sur l’origine et les objectifs de cette journée, sur les manifestations tenues et les discours prononcés en métropole, outre-mer et à l’étranger le 10 mai depuis 2006, ainsi que le programme pour 2008, des ressources, notamment visuelles, sur les expositions et les affiches relatives à l’esclavage, sur les statues, plaques et stèles qui rendent hommage aux victimes et aux résistants et autres figures historiques de cette tragédie et du combat pour son abolition.

Outre la journée nationale du 10 mai, le calendrier officiel des commémorations de la traite, de l’esclavage et de leur abolition comporte :

- Les journées fériées célébrant la fin de l’esclavage dans les territoires d’outre-mer : le décret n°83-1003 du 23 novembre 1983 relatif à la commémoration de l’abolition fixe le 27 avril pour Mayotte, le 22 mai pour La Martinique, le 27 mai pour la Guadeloupe, le 10 juin pour la Guyane et le 10 décembre pour la Réunion.
- Les journées internationales du 23 août ("journée internationale du souvenir de la traite et de son abolition" initiée par l’UNESCO en 1998) et du 2 décembre ("journée internationale pour l’abolition de l’esclavage" de l’ONU en référence à l’adoption de la "Convention pour la répression et l’abolition de la traite des êtres humains et l’exploitation de la prostitution d’autrui" adoptée le 2 décembre 1949).

Une circulaire du 29 avril 2008, parue au JO le 2 mai 2008, récapitule ces dates de commémoration de la traite, de l’esclavage et de leur abolition pour la France.


 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Présidente :
Myriam COTTIAS
Lui envoyer un message

Secrétaire générale:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits