Guyane

Saint-Laurent du Maroni Mois de la Commémoration de la seconde abolition de l’esclavage en Guyane : 10 mai-10 juin 2008, 160ème anniversaire de l’abolition.

La Commune de Saint-Laurent du Maroni a souhaité initier une manifestation commémorative pendant un mois, du 10 mai (date de la commémoration en Métropole) au 10 juin (date de la Commémoration en Guyane).

L’objectif de ce mois de la commémoration, indique le site internet de la commune, est de "susciter l’échange entre communautés, confronter les pratiques culturelles et les différentes modes de transmission de cette histoire, apporter des connaissances, notamment aux plus jeunes afin de permettre la constitution d’un socle de référence commun. Cette commémoration doit permettre à chacun, de quelque origine ou groupe qu’il soit, de se réapproprier un pan très important de l’histoire de la Guyane et de l’humanité, de regarder cette histoire telle qu’elle a été : c’est ainsi qu’un peuple se rassemble, c’est ainsi que naît la confiance en ce que l’on est, c’est ce qui permet de construire l’avenir.

Un mois permet qu’un vrai travail de mémoire prenne corps, qu’un projet éducatif puisse voir le jour et que chacun, dans sa différence, puisse s’approprier cette commémoration. Trois axes ont ainsi été privilégiés :

- la réflexion, le débat, les échanges et la transmission grâce à l’organisation de conférences et débats, avec la collaboration de l’association des professeurs d’histoire et géographie de Guyane

- l’organisation de manifestations par les différentes associations de Saint-Laurent du Maroni sur le thème de l’esclavage et de la commémoration : concerts, soirées thématiques, cinéma, contes, théâtre et slam, diffusion de films et de documentaires, expositions, interventions radios, actions sportives…

- la transmission envers les plus jeunes et notamment les scolaires en partenariat avec le Rectorat de Guyane : poésie, interventions de conférenciers dans les lycées, spectacles…"

Un blog a été créé sur les manifestations : http://www.saintlaurentdumaroni.fr/commemo2008/index.php ?subaction=categorie&id_categorie=110395

Programme

Samedi 10 mai Ouverture du mois de la commémoration

Présentation des ouvrages sur l’histoire de l’esclavage à la bibliothèque municipale, et pendant tout le mois

Bigi fu sama, vernissage de l’exposition de Tembé, organisée par l’association Mama Bobi, dans la salle de la relégation collective du Camp de la Transportation

Unis pour la mémoire, animations, discours publics sur l’esclavage suivis d’un concert live avec King Mo, I Ta Ves, Modokodo et Lil Guerrier, sur le stade B, organisés par l’association Pad’Race

Mercredis 14, 21, mardi 27 mai,

Ciné aux quartiers : l’association Atelier Vidéo Multimédia

mercredis 28 mai et 4 juin

Projection de films précédés d’un court métrage ou d’un documentaire de production locale dans différents quartiers de Saint-Laurent : Saint-Jean, Paddock, Balaté et Sables Blancs

Vendredi 16 mai

Conférence/discussions entre lycéens et historiens sur l’histoire de l’esclavage. Conférence "L’esclavage en Guyane, des communautés aux destins croisés" Maître, esclaves et affranchis, le jeu social de l’esclavage, l’esclavage des amérindiens et des africains, la constitution des communautés en Guyane et leur place dans la société guyanaise après l’esclavage Intervenants : Jean Moomou, Félix Tiouka, Jacqueline Zonzon

Samedi 17 mai

Conférence/discussion sur l’esclavage suivie d’une animation musicale, au Village de Saint-Jean organisé par l’association Meki Wi Libi Na Wan

Freedom, soirée musicale et théâtrale haïtienne organisée par l’association Seno é Met Péyi, avec les groupes Doucine et Atomic compas, permettra de rappeler le rôle historique joué par Haïti dans le combat contre l’esclavage

Mercredi 21 mai

Conférence Le combat contre l’esclavage : révoltes, marronnage et abolitions

Révoltes et marronnage en Guyane, les mouvements en faveur de l’abolition, le rôle historique de Saint-Domingue (Haïti), la 1ère et la 2nd abolition de l’esclavage

Intervenants : Tristan Bellardie, Sarah Ebion, Eugène Epailly et Sidonie Latidine

Jeudi 22 mai

Conférence/discussions entre lycéens et historiens sur l’histoire de l’esclavage

Samedi 24 mai

Une soirée amérindienne (théâtre, danses et chants traditionnels), organisée par l’association Kalina du Paradis, permettra de rappeler que l’histoire de l’esclavage a débuté en Guyane et en Amérique du Sud avec la mise sous contrainte des amérindiens

Vendredi 30 mai

Concert de tambours traditionnels aux Roches Bleues, organisé par l’association Naya Bingi Culture Foundation

Samedi 31 mai

Voix II Rue, concours d’expression orale en slam et mc, organisé par l’association Pad’Race, au cinéma le Toucan, ouvert aux jeunes filles et garçons de 16 à 25 ans. Il récompensera les meilleures interventions orales sur le thème de l’abolition de l’esclavage

Jeudi 5 juin

Conférence/discussions entre lycéens et historiens sur l’histoire de l’esclavage

Conférence Quelle représentation de l’esclavage aujourd’hui ? Commémorer l’abolition de l’esclavage, pourquoi, comment, comment transmettre l’histoire de l’esclavage aux nouvelles générations, quelles représentations par les différentes communautés de Guyane aujourd’hui, dans quelle mesure l’esclavage fait-il histoire et sens pour l’ensemble de la société guyanaise ?

Intervenants : Sarah Ebion, Jean-Paul Fereira, Alain Giron, Marie-Paule Jean-Louis, Christiane Taubira (sous réserve), Jacqueline Zonzon

Vendredi 6 juin

Lecture de contes et de poésie sur l’esclavage lors de la soirée Clair de lune, au Pagralivkont Krakémantò, organisée par l’association Lakaz Samedi 7 juin

Festival Awassa organisé par l’association Lit A Faya. Cette association œuvre depuis des années afin que les traditions issues de l’époque du Marronnage ne disparaissent pas. Grâce à son action, l’énergie de ces chants et danses traditionnels reste intacte et vivante auprès des jeunes.

Dimanche 8 juin

Le Marathon des libertés organisé par l’ASL Maroni rappellera les fuites et courses de ces esclaves qui avaient entrepris de se libérer du joug et de l’oppression La retraite aux flambeaux organisée par ACOB sera un moment de marche collective pour commémorer l’abolition

Lundi 9 juin

160 ans de mémoire sera l’occasion pour les scolaires de la Commune de venir exprimer sous forme de chant, lecture et exposition leurs connaissances et sentiments sur cette période sombre de notre histoire. Organisé par le Rectorat, cette manifestation est l’aboutissement du travail pédagogique entrepris par les écoles.

Keti Koti Sound, organisée par l’association Pad’Race, dans la salle polyvalente de la Charbonnière, cette manifestation rassemblait des jeunes artistes de tendance rap, ragga et reggae

Mardi 10 juin Cinéma d’Afrique, organisé par Krakémanto à la gare routière clôturera ce mois de la commémoration, hommage à l’Afrique qui a payé un lourd tribut lors de la traite négrière. Les films sont des courts, moyens et longs métrages de réalisateurs africains projetés sur écran géant. La première partie de la soirée fut plus spécialement consacrée aux enfants. Tout au long de la soirée des pauses furent intercalées : de courtes prestations de tambour, de danse et des prestations de jeunes rappeurs ayant écrit des textes pour l’occasion. Un diaporama intitulé "Lieux de mémoire" sera enrichi de photos et de textes.

Portfolio


 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Président :
Frédéric REGENT
Lui envoyer un message

Directrice:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits