Nantes

A Nantes, longtemps premier port négrier de France, second d’Europe, la mémoire de l’esclavage est un thème qui rassemble municipalité, musées, académie et établissements scolaires, associations, autour du 27 avril, mais aussi du 10 mai, devenu dès sa première édition en 2006 une date importante dans le calendrier. Un collectif du 10 mai s’est mis en place.

Cette année, la programmation s’étale de mars à avril.

Un cycle de conférences au musée des Ducs de Bretagne, du 5 mars au 30 avril : "La traite, l’esclavage et les abolitions : comment en parler ? Animé par des universitaires, il s’adesse principalement aux étudiants et enseignants, avec une approche pluridisciplinaire et des exemples concrets, des pistes pédagogiques. Le cycle se clôturera par un débat public associant universitaires et acteurs culturels à la Salle Vasse, rue Colbert.

Le festival Histoire d’avenir du 25 au 27 avril : il s’agit d’un festival de musique, avec une rencontre interculturelle et intergénérationnelle durant trois jours, autour des valeurs de métissage et de respect. Il est organisé par l’association Métisses à Nantes. Depuis sa création en 2002 ce festival s’intéresse aux thématiques de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.

Connaître le passé nantais : l’association des Anneaux de la mémoire, qui avait déjà proposé un livret sur l’esclavage à Nantes, éditera une brochure plus complète, d’une trentaine de pages, présentant un parcours dans la ville et dans le département de Loire-Atlantique sur les traces du passé négrier de cette ville et sa région. Cette action se réalisera au sein du Collectif du 10 Mai.

La 3e édition de la Marche des esclaves, le soir du 9 mai : « la Marche des esclaves », depuis 2006, a lieu à Nantes tous les ans le 09 mai, à la veille de la Journée des "Mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions" du 10 mai. Une action sous forme de « veillée » dont le but est de mettre en lumière l’abomination de la Traite et la condition de ceux-là mêmes qui en ont le plus souffert avant les « abolitions ». Une démarche qui participe au travail de mémoire nécessaire pour réconcilier la France avec son histoire et la république avec ses citoyens de toutes origines, ses "oubliés".

Renseignement, soutien et inscription pour la prochaine « Marche des esclaves » du 09 mai 2008 à Nantes, contacter Passerelle Noire, 22, rue Copernic 44000 Nantes Tél. : 02 53 45 76 32 passerellenoire@hotmail.fr

Les manifestations du 10 mai

Elles se tiendront devant le Palais de Justice à partir de 12h.
- Le "village de la mémoire" réunira les associations, avec expositions, débats, animations musicales, danse et slam pour s’impégner de l’hostoire de la traite et de la richesse culturelle noire.
- La cérémonie officielle aura lieu à 17h au niveau de la passerelle Schoelcher.
- le soir, concert de Mariana Ramos, artiste capverdienne née au Sénégal.

Et aussi :

- Exposition de l’association Madagascar Entraide sur l’aide à l’éducation des enfants menée dans ce pays, du 23 avril au 10 mai.
- le 5 mai au Cinématographe, l’avant-première du film adapté du texte d’Aimé Césaire, Cahier d’un retour au pays natal", avec l’acteur Jacques Martial.
- le 6 mai à 18h à l’espace Louis-Delgrès, 88 quai de la Fosse, l’inauguration de la statue "Au delà de la servitude", réalisée par les élèves de l’école André-Lermitte.
- du 6 mai au 2 juin, l’"exemple nantais", au château des Ducs de Bretagne.
- les 9 et 10 mai, colloque "une ville un destin, Nantes, l’espoir du Boubonnais Auguste Lacaussade", au musée Dobrée.

Pour en savoir plus : www.nantes.fr


 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Président :
Frédéric REGENT
Lui envoyer un message

Directrice:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits