Bordeaux

La ville s’est dotée en juillet 2005 d’un comité de réflexion et de propositions sur la traite des Noirs à Bordeaux, présidé par l’écrivain et éditeur Denis Tillinac, qui a rendu son rapport au député-maire Hugues Martin à l’occasion de la cérémonie du 10 mai 2006.

Sur le quai des Chartrons, le député-maire a inauguré une plaque commémorative scellée dans le sol sur laquelle on peut lire :

« A la fin du XVIIème siècle, de ce lieu est parti le premier navire armé dans le port de Bordeaux pour la traite des Noirs. Plusieurs centaines d’expéditions s’en suivirent jusqu’au XIXe siècle. La Ville de Bordeaux honore la mémoire des esclaves africains déportés aux Amériques au mépris de toute humanité"

Le musée d’Aquitaine consacre depuis 1999 une salle à l’implication de Bordeaux dans la traite négrière, à travers objets et documents iconographiques provenant pour la plupart de la collection Chatillon. Le musée, du 9 au 19 mai, a présenté une sculpture monumentale d’Evelyne Berdugo intitulée « L’Abolition de l’esclavage », et une conférence internationale consacrée à « La dimension européenne de la traite des Noirs et de l’esclavage ».

Le 9e Mémorial 2006 coïncidant avec la 1ère journée de la mémoire de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, l’association DiversCités a proposé une série de manifestations du 10 au 13 mai en hommage à Louis Delgrès, avec pour président d’honneur l’écrivain Patrick Chamoiseau. En particulier, furent déterminés des parcours-mémoire, « sorte de Nuit du Patrimoine » à travers la ville, au fil des différentes traces de la traite des noirs et l’esclavage que porte la ville. Les étapes ont donné l’occasion d’une chorégraphie du Béninois Norbert Senou et du Martiniquais Jocelyn Bonbou ainsi que de lectures de textes de Césaire, Senghor, Montesquieu, Okoundji, Mestre, etc. Diverscités propose en effet aux enseignants, éléves et étudiants de Bordeaux mais aussi d’ailleurs un circuit pédagogique qui consiste en une promenade dans les rues et places de Bordeaux en lien avec la traite des noirs, l’esclavage et la colonisation. D’une durée de deux heures, ce parcours est animé par Karfa Diallo ou un membre de DiversCités. Il s’appuie sur le livre Sur les traces de la traite des noirs à Bordeaux publié en 2004 aux Editions L’Harmattan.

Le projet de création d’un mémorial dans la ZAC des Chartrons, « lieu de mémoire et d’échanges », a été confirmé par l’écrivain Denis Tillinac, président du comité. La création de la Fondation européenne du Mémorial de la Traite des Noirs fut annoncée le 9 mai 2006, journée de l’Europe et veille de la première journée consacrée à la traite, à l’esclavage et de ses abolitions. La Fondation, chargée d’administrer le mémorial et de regrouper les associations militant sur ces thèmes devrait voir le jour à Bordeaux, avec pour objectif de partager les mémoires et développer un imaginaire de la diversité. Parmi les projets : une École de la mémoire entre l’Afrique, les Amériques, les Caraïbes et l’océan Indien, l’octroi de bourses d’études, la préservation des lieux de mémoires.

Portfolio

Mascaron sur les quais de Bordeaux. © M.-H. Dumeste Les quais de Bordeaux, lieu de départ des navires négriers. © M.-H. (...) Vue des quais de Bordeaux. © M.-H. Dumeste

 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Présidente :
Myriam COTTIAS
Lui envoyer un message

Secrétaire générale:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits