Paris, jardin du Luxembourg. Inauguration : Le cri, l’écrit de Fabrice Hyber

Le matin du 10 mai 2007, le président de la République, Jacques Chirac, et le président nouvellement élu quatre jours auparavant, Nicolas Sarkozy, ont inauguré ensemble le monument créé par Fabrice Hyber Le cri, l’écrit, pour commémorer l’esclavage dans le jardin du Palais du Luxembourg. La veille, au conseil des ministres, J. Chirac s’était exprimé sur l’esclavage moderne (voir annexe du présent rapport).

La cérémonie s’est déroulée en présence des deux présidents de l’Assemblée et du Sénat, des ministres de l’intérieur, de l’outre-mer, de la coopération et de la francophonie, de la culture, du tourisme, de députés et sénateurs de l’outre-mer, du comité pour la mémoire de l’esclavage, dont la présidente, Maryse Condé, du recteur de la Mosquée de Paris, de nombreux présidents et membres d’associations et institutions, d’artistes et sportifs de l’outre-mer.

Après un extrait du chant révolutionnaire La liberté des nègres interprété par Serge Hurot, la lecture de la Proclamation de Delgrès du 10 mai 1802, la déclamation par le comédien guadeloupéen Jacques Martial des dates importantes ayant marqué l’histoire de la traite négrière et l’esclavage, enfin des poèmes lus par de jeunes collégiens, Jacques Chirac a coupé le traditionnel ruban bleu-blanc-rouge entourant l’œuvre d’art. Youssou N’dour a clos la cérémonie avec une chanson rappelant l’origine des esclaves, New Africa… chanson du continent et du monde noir.

Il s’agit du premier monument national en témoignage de ce crime contre l’humanité, et de la première œuvre d’art contemporain installée dans le séculaire jardin du Luxembourg, sous l’égide du Sénat, qui vota le 10 mai 2001 à l’unanimité, en dernière lecture, la loi Taubira.

Le ministre de la culture et de la communication avait lancé une commande publique, annoncée le 10 mai 2006 par le Président de la République lors de la première journée de commémoration. A l’issue de la consultation, l’artiste retenu, de renommée internationale, fut donc Fabrice Hyber, Lyon d’or 1997 de la Biennale de Venise où il représentait la France, auteur notamment de l’Artère, monument installé fin 2006 au Parc de la Villette à Paris, et de nombreuses autres œuvres et installations empruntant aux matériaux et techniques, y compris multimédia, les plus divers.

La sculpture est en bronze polychrome de 3, 70 m de hauteur, réalisée à l’atelier Coubertin (Saint-Rémy-Lès-Chevreuse). Selon les mots mêmes du plasticien, son œuvre, constituée de trois anneaux soudés de bronze hauts de presque quatre mètres représente un symbole :

« le cri c’est la marque de l’abolition de l’esclavage mais aussi la mise en garde contre l’esclavage moderne. Le cri est de peur, de larmes mais aussi de joie. Le cri est une métaphore de cet asservissement qui a été aboli par les textes. Le cri c’est un dessin dans l’espace ; pour le jardin devant le Sénat, il fallait un écrit ! L’abolition de l’esclavage, c’est l’anneau de chaîne ouvert, l’anneau fermé c’est que tout peut recommencer, et le piétement c’est le retour aux racines, mais c’est aussi la Terre qui est un boulet… ».

Gravés à la surface, des mots : « Ailleurs – Décimé – Exterminé – Déporté – Mort – Inhumain – Valeurs – Déplacé – Esclave »…

Sur les plaques qui accompagnent l’œuvre, une liste de dates : 4 février 1797, 17 mai 1802, 27 avril 1848, 10 mai 2001, 10 mai 2006, 10 mai 2007.

© Service photographique de la Présidence de la République - D. Noizet -Tous droits réservés. Cérémonie officielle autour du monument du jardin du Luxembourg le 10 mai 2007.

Portfolio

© Service photographique de la Présidence de la République - D. Noizet (...) © Service photographique de la Présidence de la République - D. Noizet (...) © Service photographique de la Présidence de la République - D. Noizet (...)

 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Présidente :
Myriam COTTIAS
Lui envoyer un message

Secrétaire générale:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits