Prix 2010 pour « les Boni à l’âge d’or et du grand takari 1860-1969 » de Jean MOOMOU

Après délibération, les membres du CPMHE ont décidé d’attribuer à Monsieur Jean MOOMOU le prix « Histoires de l’esclavage 2010 » pour sa thèse de doctorat « les Boni à l’âge d’or et du grand takari 1860-1969 », soutenue le 10 décembre 2009 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris) et présentée sous la direction de M. Bernard Vincent.

PDF - 91.4 ko
Couverture Thèse

Les membres du CPMHE tiennent à souligner l’intérêt de cette thèse qui retrace le destin d’une communauté de marrons qui s’est formée à la fin du XVIIIe siècle. Cette société d’anciens esclaves ayant fui les plantations et domaines où ils étaient asservis a été reconnue libre et autonome par les autorités coloniales françaises et hollandaises en 1860. Dans la seconde moitié du XXe siècle, les Boni font le choix l’intégration dans la Guyane française et deviennent citoyens français en 1969.

Les membres du CPMHE ont été particulièrement sensibles à l’originalité de cette enquête historique, qui, à partir d’entretiens, propose une exploitation méthodique et pertinente de sources orales en complément des sources écrites, afin de retracer le destin d’un « peuple sans écriture » ayant formé une « société coutumière » du Maroni confrontée aux rivalités des puissances coloniales et bousculée par les transformations économiques. L’originalité de cette thèse tient aussi à son auteur parti, au fil de cette recherche historique, à la « découverte de soi ».

PDF - 91 ko
Communiqué prix de thèse 2010


 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Président :
Frédéric REGENT
Lui envoyer un message

Directrice:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits