MANIFESTATIONS > 2006 > Poitou - Charente

C’est par un décret du 31 mars 2006 que la journée du 10 mai a été officialisée pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage en France. Suite aux recommandations du Comité pour la mémoire de l’esclavage, cette journée a été baptisée "journée des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition".

La première commémoration a eu lieu en 2006 : sont ici recensées les principales manifestations pour l’ensemble de la France et à l’étranger.

Articles de cette rubrique


La Rochelle
 Agrandir
 Agrandir
 Agrandir
 Agrandir

Le Musée du Nouveau Monde de La Rochelle s’est associé à cette journée commémorative avec l’inauguration par le maire d’une plaque à l’entrée du musée, entrée gratuite et exposition de lycéens.

Deux films ont été projetés : le premier retrace l’histoire d’Aimé Benjamin Fleuriau, un commerçant rochelais qui fit fortune à Saint-Domingue et qui, à son retour, acheta l’hôtel particulier qui héberge aujourd’hui le Musée du Nouveau Monde. Le second s’intéresse aux relations entre "Les grands ports de l’Atlantique et la traite négrière".

La journée a été clôturée par la conférence de l’historien Jean-Michel Deveau, membre du comité scientifique de la route de l’Esclave (UNESCO), sur " sur "La route de l’esclavage - La mémoire de la traite".

Alain Robert a présenté "Une expérience en Haïti".

Le pôle civique académique de Poitiers, mis en place par le recteur le 3 mars 2006 pour mener des actions permettant aux élèves de construire leur citoyenneté et de s’approprier les valeurs de la démocratie a organisé une conférence-débat à la faculté des lettres, arts et sciences humaines de La Rochelle, animée notamment par Pap N’Diaye, maître de conférence à l’école des hautes études en sciences sociales, spécialiste de l’Amérique du Nord et de l’abolition de l’esclavage, sur le thème : « L’esclavage, mémoire blessée ». Le matin, 350 lycéens de La Rochelle, Rochefort et Surgères ont pu assister à la projection du film de Guy Deslauriers Passage du milieu puis débattre sur le thème de l’esclavage.

Pour en savoir plus :

- lire le reportage de Reportage de Florence Maître, qui en mai 2006 a interrogé Éric Jaume, chargé de recherche et d’animation culturelle des musées de La Rochelle. http://www.laguinguette.com/lejournal/2006/05act/

- Le texte inscrit sur la plaque de l’hôtel Fleuriau : Hôtel Fleuriau Lieu de mémoire de l’esclavage

Bâti entre cour et jardin sur un plan en U associant deux ailes latérales au corps de logis principal, cet hôtel particulier constitue un beau témoignage de l’architecture civile du XVIIIème siècle. Construit par la famille Régnaud de Beaulieu dans les années 1740, il est acheté en 1772 par l’armateur Aimé-Benjamin de Fleuriau (1709-1787) avant d’être agrandi et aménagé quelques années plus tard.

Par sa stature majestueuse et équilibrée, par son ornementation extérieure et sa décoration intérieure, il inscrit dans la pierre le statut social de son propriétaire, dont la fortune repose en grande partie, sur la production de sucre à Saint-Domingue (Haïti), la sueur et les souffrances des esclaves africains, contribuant alors à la prospérité des ports métropolitains.

Comme bien d’autres édifices de la ville, il nous rappelle que La Rochelle a été l’un des plus grands ports négriers français tout au long du XVIIIème siècle. Il abrite aujourd’hui le Musée du Nouveau Monde, dont une partie des collections évoque ces heures sombres du grand commerce maritime rochelais et la vie tragique des esclaves au sein des plantations.

10 mai 2006, Journée nationale de la commémoration en France de l’abolition de l’esclavage

Illustration :
- photographie de la plaque apposée le 10 mai 2006 à l’entrée du Musée du Nouveau Monde, Hôtel Fleuriau. © M.-H. Dumeste
- Texte de l’inscription.
- affiche et visuel de la journée organisée par l’Académide de Poitiers.


 

 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Président :
Frédéric REGENT

Assistante de direction
Chargée de communication:
Magalie LIMIER

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

Mail : sec-cnmhe@outre-mer.gouv.fr

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits