MANIFESTATIONS > 2007 > Languedoc Roussillon

En 2007, une cérémonie exceptionnelle a réuni à Paris le président de la République sortant, M. Jacques Chirac, et le président de la République élu, M. Nicolas Sarkozy.

Sont recensées les manifestations notables ayant eu lieu sur l’ensemble en France.

Articles de cette rubrique


Montpellier
 Agrandir

Les manifestations de l’organisation unifiée des peuples négro-africains (OUPNA)

- Le 10 main « une marche du souvenir » partie de la place Albert 1er, une projection-débat sur Le Code Noir ou le marbre de l’horreur, une veillée mémorielle avec danses et chants sacrés du Monde Noir ainsi qu’un hommage aux nègres marrons et combattants abolitionnistes suivis de la projection du film Amistad.

- Le 11 mai, une conférence, "Les Africains ont-ils vendu leurs frères Antillais ?", un concert de tambours et percussions Afrique/Caraïbes/Brésil avec le Groupe Savannah Mujik. Le conférencier était Jean Charles Coovi Gomez, égyptologue, philosophe et historien, spécialisé dans les relations entre les civilisations anciennes de la vallée du Nil et celles du golfe du Bénin, coordinateur du Comité scientifique pour la rédaction d’une Histoire générale des Noirs en France, membre fondateur du Centre international d’étude, de recherche et de prospective sur les civilisations du Monde Noir.

- Le 12 mai, deux conférences-débats, l’une sur la traite négrière européenne : vérité et mensonges avec Jean-Philippe Omotunde, auteur, chercheur en histoire et enseignant à l’institut Africa Maât à Paris, l’autre sur les véritables financiers de la Révolution française et industrielle avec Jean-Charles Coovi Gomez. La journée s’acheva sur un concert de Gospel.

- Le 13 mai, causerie sur « le mouvement des Droits civiques. Une dynamique irréversible » et repas de clôture autour de la gastronomie du monde noir : Afrique, Antilles, Brésil, Guyane, Réunion.

L’OUPNA regroupe dix-sept associations : OUPNA, Mapât Force, AIEEN, Africa Maât, MENAIBUC, Ti Conodo, Karakwela, La Case, Nomad et toi ?, Solidarité Dom-Tom, Koumbaya, Gospelize it, Mocase, Africa Djemea, Mayi Mava, Culture métisse, Savannah Mujik.

Les manifestations du « comité du 10 mai »

Créé pour unir diverses associations et individus afin de commémorer, avec le plus de justesse possible, cette page noire de notre passé et l’abolition de l’esclavage, il a proposé un spectacle en soirée, "Soleil nègre", à la maison Léo Lagrange, avec les groupes Gospel Heart et Squartet (gospel) ; Ishiah Shaka et Akoustreet (reggae) ; Bias (hip-hop) ; NS4 Crew (Maloya) ; Balla Ngom (poésie) ; Ti Comodo (percussions) ; Tony Savannah (musique et peinture caribéennes. Le comité participa aussi à la marche en centre ville du 10 mai 2007.

La radio Divergence-FM 93-9a reçu dans l’émission Andalouce :
- Rico, porte parole du comité du 10 mai,
- le rappeur Bias,
- Elsa GUIRAUDOU de l’association Trouba D’oc ,
- Tigana et Oadinio pour le groupe de Rap réunionnais NS4 CREW

Contact :
- http://oupna.com/ infoweb@oupna.com
- http://www.divergence-fm.org/


 

Perpignan
 Agrandir

L’université de Perpignan Via Domitia a tenu trois jours d’études autour de l’esclavage, du 9 au 11 mai sur l’initiative du groupe de recherche et d’études sur les Noir-e-s d’Amérique latine (GRENAL) et de l’équipe du centre de recherches ibériques et latino-américaines (CRILAUP). Thème choisi : "Enjeux de races en Afriques, Amériques, Caraïbes : littératures, manuels scolaires, musiques, droit, discours anthropologiques, politiques, critiques, mémoires…" Les chercheurs du GRENAL-CRILAUP accueillaient des homologues de Colombie, du Gabon, mais aussi de Strasbourg, Reims, Troyes et Montpellier.

L’objectif principal était moins de définir la « race » en tant qu’objet polymorphe instable que de réfléchir sérieusement, à partir de débats et travaux existants et les possibles qu’ils ouvrent, sur les efficaces qu’engendre « l’imaginaire racial » en tant qu’impensés, tropes, hiérarchies naturalisées, métaphores, métonymies, non formulées, etc. depuis l’entrée violente en modernité occidentale (15e siècle), et ses héritages actuels. Il s’agissait aussi de s’interroger sur la pertinence de la « race » en tant que catégorie d’analyse et la capacité d’agir (agency) à laquelle elle a donné lieu chez les sujets subalternes Noir-e-s.

Le 9 mai vit se succéder présentations, débats, interventions, projection des diapositives des Traites négrières d’Olivier Pétré-Grenouilleau, visionnage du film La Ultima cena de T. G. Alea.

La journée du 10 mai fut plus particulièrement consacrée à l’exposition des avancées dans leurs travaux des doctorant-e-s membres du GRENAL-CRILAUP, suivie de la projection de Camp de Thiaroye, film du sénégalais Ousmane Sembene, et d’un débat sur le colonialisme. Le 11 mai, la réflexion porta sur les "Pourtours de la Caraïbe, migrations forcées ? Entre Afrique, Europe et Caraïbes", mais aussi sur le documentaire Mellila, l’Europe au pied du mur d’A. Girardeau et une intervention suivie d’un débat sur "L’enjeu des hiérarchies raciales. De la fiction à la réalité : l’exemple de Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley".

Le lendemain fut consacré aux politiques coloniales, notamment en Algérie, à la traite transatlantique et à la projection du film Les zoos humains de Pascal Blanchard et Eric Deroo.


 

 

Suivez l'actualité du CNMHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT

Président :
Frédéric REGENT

Assistante de direction
Chargée de communication:
Magalie LIMIER

CNMHE
Ministère des Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

Mail : sec-cnmhe@outre-mer.gouv.fr

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits